Mrs Dalloway de Virginia Woolf, nouvelle traduction (2021)

Nouvelle traduction & Préface

« Mrs Dalloway est un des romans de Virginia Woolf (1882-1941) les plus connus. En cette fameuse journée de juin, Clarissa Dalloway a cinquante-deux ans, et quand elle publie son roman en 1925, Woolf en a quarante-trois. Clarissa marche dans Londres et se remémore sa jeunesse, ses amitiés, ses amours. Le roman s’intitulait d’abord Les Heures parce qu’il est rythmé par le carillon de Big Ben, le temps qui passe et frappe dans la vie d’une femme. Ce continuum romanesque de la pensée, de la mémoire, des actions, des sensations, c’est le fameux « stream of consciousness », le flux de conscience. « Sa polyphonie va jusque restituer les pensées vocalisées et les paroles intérieures, les voix vives mais aussi les voix éteintes, dans un travail de mixage sonore délicat auquel il a fallu tendre l’oreille », écrit Nathalie Azoulai dans sa préface.

La nouvelle traduction de Nathalie Azoulai parvient à rendre en français la langue si singulière – vive sans être parlée, logique mais peu articulée – de ce roman culte de la modernité littéraire. »


Vidéos

Retraduire Mrs Dalloway, de Virginia Woolf
17 sept. 2021
Où Nathalie Azoulai tente de dire de quoi et comment est composée Mrs Dalloway et pourquoi elle l’a retraduit

Josyane Savigneau reçoit Nathalie Azoulai et Sabine Prokhooris sur RCJ
11 oct. 2021
Un monde de livres présenté par Josyane Savigneau qui reçoit Nathalie Azoulai

Presse

France Culture
La salle des machines

26 septembre 2021
« Destinée féminine » : Mrs Dalloway est un roman dont la lecture m’a donné envie d’écrire,
confie Nathalie Azoulai

Écouter l’émission

France Culture
La culture change le monde

8 août 2022
Série « Les romans qui ont changé le monde » – Épisode 1/10 : « Mrs Dalloway » de Virginia Woolf

Écouter l’épisode 1

Le Podcast de la Librairie Le Failler
Ce qui se lie – ép.5
4 novembre 2021
Nathalie Azoulai est autrice. Ici, nous la retrouvons dans son rôle de traductrice. 

Écouter l’émission

France Culture
La culture change le monde

8 août 2022
Série « Les romans qui ont changé le monde » – Épisode 1/10 : « Mrs Dalloway » de Virginia Woolf

Écouter l’épisode 24

A.O.C – 21 mars 2022
« […] Cet hiver, j’ai relu Mrs Dalloway dans une nouvelle traduction, celle de Nathalie Azoulai, dont le trait est fidèle au rythme, au souffle, à l’énergie de l’original, au risque de paraître « jeté, ébauché », selon les termes de l’éclairante préface. Ce n’est plus un étang aux ondes qui se recouvrent fluidement, provoquant un ennui léger et une admiration un peu morne, mais bien plutôt le choc de différentes vagues qui se chevauchent et se brisent et renaissent à l’infini, laissant le sable – mon esprit de lectrice – imprimé d’ondulations addictives. »
Lire plus

Nouvel Obs – 7 octobre 2021
« Filtré par l’oreille et la langue de Nathalie Azoulai, qui préserve les répétitions mais fait sauter les points-virgules, le courant de pensée woolfien s’écoule avec vélocité, à la fois limpide et accidenté. D’un classique de 1925, l’écrivaine de « Titus n’aimait pas Bérénice » tire une eau vive dans laquelle on (re)plonge avec délice.»
Lire plus

Le Temps – 11 décembre 2021
« Nathalie Azoulai propose une nouvelle traduc- tion de Mrs Dalloway, de Virginia Woolf (P.O.L). Ce roman d’une modernité folle, paru en 1925, je
l’avais découvert et adoré il y a vingt ans, ébloui par sa liberté et l’espace qu’il dépliait en moi. Avant de me replonger aujourd’hui dans ce classique, revi- sité par la langue de la romancière française, je me demande ce qui reste d’un livre que l’on a aimé. »

Lire plus

En attendant Nadeau – 5 novembre 2021
« À l’image de la « flambée de reflets » dans laquelle les personnages de Woolf se frayent un chemin, entre nerfs qui cassent, lames de couteau largement ouvertes et fleurs portées « comme on porte une arme », la traduction musicale que livre Azoulai s’impose comme une réécriture accomplie, qui détruit l’original autant qu’il le sublime. »
Lire plus

d